Dans la demeure de Jeanne de Balsac (Lot)

Lors de nos vacances  entre Lot, Dordogne et Corrèze, nous avons en une dizaine de jours vu des sites plus beaux les uns que les autres: Pech Merle, Gouffre de Padirac, Rocamadour, Collonges la Rouge, et j’en passe …

Toutes ces visites, très différentes les unes des autres, mais aussi la découverte des paysages de cette superbe région Midi-Pyrénées (et Limousin en ce qui concerne la Corrèze, c’est bon là KarinePouffe64? 😉 ), et notamment le fait que sans arrêt, des rapaces, qui me fascinent depuis toujours, volaient dans la nature, près de la voiture (j’ai d’ailleurs failli aller dans le décor une ou deux fois à force de les regarder), nous ont littéralement enchantés.

Mais la visite qui me laissera peut-être le souvenir le plus ému restera celle du château de Montal, par son histoire exceptionnelle d’humanité et de rebondissements, et la qualité de la visite guidée. C’est l’histoire qui se mêle à l’Histoire, et j’adore!

8223653_l

C’est dans le guide du Routard que j’avais repéré ce château en préparant nos vacances, et remarqué , qu’il pouvait se visiter en binôme avec celui de Castelnaud, distant d’une dizaine de kilomètres, pour le prix couplé de 10€. J’avais aussitôt consulté le site officiel des Monuments Nationaux, plutôt bien fait, et qui m’avait alléchée par son accroche (je cite) « À 26 km de Rocamadour, visitez le château de Montal, un joyau de la Renaissance française au décor sculpté unique. Érigé entre 1519 et 1534 par une femme exceptionnelle, Jeanne de Balsac, l’édifice est magnifiquement meublé et restauré au début du XXe siècle.  »

Le maire de la commune de Vayrac, dans le Lot, où nous dormions au camping municipal et qui nous avait accueillis très chaleureusement avec un petit apéro, nous avait également chaudement recommandé de le visiter.

Nous y sommes donc arrivés à l’ouverture, juste un peu avant 14 heures. Nous avons pris les billets jumelés, et on nous a prévenus que la visite guidée, comprise dans le prix, allait commencer quelques minutes après.

Avec le recul, nous avons eu de la chance de tomber pile à l’heure de la visite guidée, car en visite libre, nous eûmes perdu beaucoup de choses.

En attendant, nous admirons la façade du château, ornée de statues et décors variés, belles fenêtres… nous serons sidérés d’apprendre leur histoire un peu plus tard… Des petites gouttes de pluie tombent, mais cela ne durera pas!

8223667_l

La guide est une jeune femme, elle attend un peu plus tard que l’horaire prévu, car à 14 heures, nous sommes seulement deux, mon mari et moi! Elle commencera quand le groupe aura atteint 6-7 personnes, et, au fil de la visite, des personnes nous rejoindront jusqu’à atteindre une vingtaine de personnes.

La guide commence donc, dans la cour où la pluie menace de tomber, par l’historique du château.

8223665_l

Sa construction commence en 1519, sous l’égide de Jeanne de Balsac, veuve d’Amaury de Montal. Les travaux débutent à l’endroit d’un ancien repaire médiéval. Ils se poursuivront jusqu’en 1534, mais Jeanne est alors durement éprouvée par la mort de son fils aîné, et abandonne les travaux, et le château qui aurait du être fermé autour de la cour, n’a au final que 2 ailes sur 4.

Les statues des façades représentent Jeanne, son époux, ses parents, son fils aîné, son cadet… plus des armoiries, des feuilles de vigne… comme nous le montre la guide, tout cela est empreint de mélancolie et de deuil, à travers l’expression des visages, les inscriptions comme, en français « Plus d’espoir »…En fait, au moment de la construction, à l’exception de Jeanne et de son fils (qui a obtenu de ne pas entrer dans les ordres et de pouvoir se marier « grâce » au décès de son frère), tous les personnages sont déjà décédés.

8223663_l
Le château est un témoignage de la Première Renaissance et prouve la grande culture de Jeanne de Balsac, femme de tête. Il y a des figures mythologiques, symboliques, des animaux fabuleux.

Un peu partout, des I majuscule, car en vieux français on disait « Iane » pour Jeanne.

A l’intérieur, nous visitons les salles du bas, celles du haut, apercevons par la fenêtre les jardins en labyrinthe, inaccessibles pour le moment. L’escalier est incroyable avec ses contremarches sculptées d’oiseaux, dauphins et allégories de la force.

8223661_l

Continuons sur l’histoire du château…

Jeanne meurt en 1559, et c’est son petit-fils qui hérite de la seigneurie. Par héritage, il passera de main en main jusqu’en 1771, où le duc de Tanes va l’habiter. A la Révolution, le château va échapper à la destruction totale car le duc de Tanes était assez aimé des paysans locaux, mais les symboles de la noblesse, comme les blasons, seront martelés et le mobilier pillé.

En 1858, le château est acquis par un marchand de biens, qui va démonter pièce par pièce tout ce qui fait la beauté de Montal, frises sculptées, portes, lucarnes, cheminées… pour les envoyer à Paris pour être vendues!

8223659_l

Zorro est arrivé…

Un personnage admirable entre en scène en 1908: Maurice Fenaille, riche collectionneur, achète le château et, au prix d’une opiniâtreté incroyable, va mener une enquête pour remonter la trace de tous les éléments disparus et les racheter! Il réussira à récupérer environ 80% des pièces et à les faire rapatrier et remonter sur le château.

Pour certaines pièces, il essuiera un refus ou ne retrouvera pas leur trace, alors des fac similés sont construits par Matruchot, un élève de Rodin (et on y voit que du feu)…

Le mobilier présent dans les pièces a été placé par Maurice Fenaille, on y trouve des tables, des tapisseries d’Aubusson avec les tentures de Gombaut et Macée, des lits…mais aussi des pièces du XVIème comme les cheminées avec les blasons de Jeanne,son mari, son fils et sa fille.

8223657_l

En 1913, il a fait don du château à l’Etat, en gardant simplement l’usufruit pour lui, puis sa descendance. Encore une preuve, s’il en fallait une, du désintéressement et de l’altruisme de cet homme!

J’ai été passionnée par cette histoire rocambolesque, je buvais les paroles de la guide, elle a dû le voir d’ailleurs car elle me regardait beaucoup en parlant!.. elle répondait aussi à toutes les questions, et cette guide, employée par les Monuments Nationaux, a su vraiment apporter une valeur ajoutée énorme à cette visite, je l’en remercie du fond du coeur!

Une visite passionnante dans un lieu plein de vie, on a l’impression que Jeanne est là… c’est extraordinaire. Je n’oublierai pas Jeanne de Balsac et son château…

8223655_l

Informations pratiques

Plein tarif : 6,50€
Tarif réduit : 4,50€
Tarif de groupe : 5,30€ en visite libre.

Une visite de groupe commentée est possible, au tarif de 30€. (en sus du prix d’entrée mentionné ci-dessus).

La gratuité s’applique aux:
– Moins de 18 ans (en famille et hors groupes scolaires)
– 18-25 ans (ressortissants des 27 pays de l’Union Européenne et résidents réguliers non-européens sur le territoire français)
– Personne handicapée et son accompagnateur
– Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois

8223651_l

Billet jumelé château de Montal + château de Castelnau
Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : 7 €
Tarif groupes : 8 €

Les chiens guides et d’assistance sont autorisés, les autres chiens sont interdits.
Pas de problème pour se garer, un grand parking est situé juste en contrebas du château.

Je précise que toutes les photos de ce billet sont de moi.

8223669_l

Publicités

4 réflexions sur “Dans la demeure de Jeanne de Balsac (Lot)

  1. Coucou, alors je suis ravie de ton article parce que je ne connais pas ce château, j’ai visité celui de Castelnau! En fait il y a 19 ans nous sommes partis en voyage de noces à Beaulieu-sur-dordogne, et même si ce n’est pas loin de chez nous, on aime beaucoup la région. On était dans une maison d’hôtes (qui malheureusement n’existe plus) et on a pu visiter Collonge, Rocamadour… depuis je n’y suis retournée qu’une fois avec les enfants! Donc je note le château de Jeanne de Balsac pour une future sortie! Merci.

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s