[Mes films préférés] L’équipier: qui voit Ouessant voit son sang

eq1

Camille, une jeune femme, de nos jours, emprunte à Brest la vedette postale Enez Eusa (enez= île, eusa= Ouessant) pour se rendre sur son île natale. Sur son visage d’Ouessantine exilée à Paris, le doux sourire de la nostalgie. Elle vient vendre la maison de ses parents, tous deux décédés, le père il y a 10 ans et la mère plus récemment. Sur le quai, sa tante l’accueille et elles font visiter la bicoque typiquement bretonne à un couple de Parisiens bobos. Puis, ouvrant le courrier de sa mère, la jeune femme découvre un livre dédicacé, « Mon bout du monde », écrit par un certain Antoine Cassenti. Les questions posées à la tante semblent la mettre mal à l’aise et même la bouleverser. La lecture de ce livre, toute la nuit, va lui révéler le secret de sa naissance et un épisode marquant de la vie de ses parents.

eq2

Flash-back en 1963. Antoine Cassenti (Grégori Derangère) arrive sur Ouessant pour devenir l’équipier, sur le phare de la Jument, d’Yvon Le Guen (Philippe Torreton), dont le beau-père vient de décéder. Vétéran de la guerre d’Algérie, éclopé, réformé, beau garçon, bénéficiant d’un emploi réservé estampillé « Phares et Balises » Antoine fait sensation dans l’île… méfiance de la part des îliens (il n’est pas Ouessantin, il n’est même pas Breton !)…défiance et hostilité de la part des autres équipiers qui le jugent indignes du poste (d’autant que l’un d’eux le convoitait pour son fils) et se lancent dans une pétition pour le faire renvoyer…intérêt de la part des filles de l’île et notamment de la plus jolie d’entre eux, Brigitte (Emilie Dequenne)…

eq4

Mais c’est pour Mabé Le Guen, la femme d’Yvon (Sandrine Bonnaire) qu’Antoine ressent une attirance violente, incontrôlable et réciproque. Mais évidemment ça ne se faisait pas, et Mabé et Antoine vont lutter contre leurs sentiments pendant 2 mois avant de succomber une fois, une seule fois… mais cette fois changera la destinée de Mabé, d’Yvon et bien entendu de Camille.

eq3

Et pendant ce temps-là, les tours de garde s’enchaînent sur le phare de la Jument…15 jours sur le phare, 10 jours à terre, toujours par 2, Yvon et Antoine faisant équipe. Au début, les rapports sont silencieux, Yvon c’est un Breton typique, bourru, pas bavard et le cœur sur la main… forcés de vivre ensemble, à travers les séances de pêche, à travers le chat du phare et les tempêtes impressionnantes, des liens d’amitié virile se tissent entre les deux hommes…rendant la trahison encore plus douloureuse pour les 2…

eq6

Réalisé par Philippe Lioret en 2003, L’Equipier est un beau film sur la violence dévastatrice des sentiments mise en parallèle avec celle des éléments… des tempêtes quasi-apocalyptiques soufflent sur le mythique phare de la Jument comme sur le cœur de Mabé et d’Antoine. Amitié, amour, désir, passion, jalousie, rancœur, trahison… sur cette île du bout du monde se vit toute la tragédie humaine intemporelle, servie par une magnifique interprétation.

eq5
Sandrine Bonnaire, impeccable comme à son habitude, incarne une femme simple mais intelligente, qui aime son mari mais se retrouve submergée par la passion, et trahira… même si cette trahison apportera à son couple l’amour de cet enfant qui ne voulait pas venir. Sandrine Bonnaire est mon actrice française préférée, je la trouve lumineuse.
Philippe Torreton est parfait dans le rôle de ce Breton très… breton ! Bourru mais bon, têtu, courageux, dur à la tâche, discret…et capable de surmonter ses sentiments et de pardonner…
Quant à Grégori Derangère, il apporte au film son côté frais, beau gosse, le goût du désir et de l’interdit. Ce n’est pas un salaud, pas un voleur de femmes égoïste… mais il cache certes un côté sombre, puisqu’il avouera s’être rendu coupable de tortures en Algérie.

eq7

Il ne faut bien entendu pas oublier la beauté des paysages ; la Bretagne c’est vraiment trop beau, mon cœur battait de fierté en la voyant si bien mise en valeur par Lioret (Mademoiselle, Tenue correcte exigée, Je vais bien, ne t’en fais pas, Welcome…) …

L’Equipier est un très beau film romanesque que je ne saurais que trop vous conseiller.

eq8

Publicités

2 réflexions sur “[Mes films préférés] L’équipier: qui voit Ouessant voit son sang

  1. coucou

    en lisant le résumé, je me suis dis, que j’étais partie le voir ce film il y a quelques temps déjà..j avais bien aimé et sandrine bonnaire st toujours parfaite dans ces rôles

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s