Déodorants bille bio: le crash test

Bonjour tout le monde!

Depuis environ un an, seuls des déodorants bio ont l’honneur et l’avantage d’approcher mes aisselles. Depuis que j’ai vraiment, mais vraiment réalisé la potentielle dangerosité des déodorants « classiques », notamment à cause des sels d’aluminium, dont il est prouvé qu’ils jouent un rôle dans les cancers, du sein notamment.

Je me suis donc définitivement tournée vers les déodorants bio, qui ne promettent jamais d’empêcher la transpiration, ce qui est une hérésie car éviter la transpiration c’est contrarier la peau dans son mécanisme d’auto régulation thermique (la perspiration) naturelle et créer une entrave à son bon fonctionnement.

Il faut savoir que, lorsqu’on se met aux déodorants bio, il ne faut pas se décourager au bout d’une semaine en trouvant l’efficacité moins bonne qu’avec un déo classique, pour la bonne et simple raison que les conduits des glandes doivent d’abord se vider totalement des résidus de sels avant de reprendre un fonctionnement normal pour pouvoir à nouveau répondre aux actifs du déodorant. Il faut donc quelques semaines avant que le déodorant bio atteigne son efficacité maximum.

Durant l’année écoulée, j’ai donc testé 3 déodorants bio, tous à bille car c’est le fonctionnement que je préfère et que je trouve le plus efficace.

Je viens aujourd’hui vous parler de ces 3 produits et vous dévoiler lequel j’ai préféré!

Image

Le premier que j’ai testé, c’est le déodorant certifié bio d’Avril Beauté, vendu 2,50€ la bille de 50 ml.

Image

Les ingrédients:

Aqua, alcohol, anthemis nobilis flower extract*, glycerin, octyldodecanol, cetearyl wheat straw glycosides, cetearyl alcohol,sodium stearoyl glutamate, parfum, xanthan gum, aloe barbadensis leaf juice*, sodium benzoate, potassium sorbate, sodium usnate, hibiscus sabdariffa flower extract*, citric acid, linalool, geraniol, limonene.

Cosmétique certifié bio par Ecocert*ingrédients issus de l’agriculture biologique.
99% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.
10% du total des ingédients sont issus de l’agriculture biologique.

Cosmétique Ecologique et Biologique certifié par Ecocert Greenlife selon le référentiel Ecocert disponible sur  http://cosmetiques.ecocert.com

Mon avis:

  • un prix défiant toute concurrence pour du bio (4/4)
  • une odeur fraîche mais dont je ne suis pas totalement fan (2/4)
  • ne laisse aucune trace sur les vêtements (2/2)
  • là où le bât blesse, c’est l’efficacité: il est loin de tenir ses promesses sur une journée entière, même une journée classique de boulot où je ne cours pas le marathon même si je bouge pas mal. Dès midi, il m’est arrivé de ne plus me sentir fraîche, surtout que c’est ma hantise de sentir la transpiration, j’ai horreur de ça. (4/10)

Total: 12/20

Deuxième test: le déodorant Fun’Ethic 24h « Avoir 20 ans » (comme moi!) vendu 5€ les 50 ml.

Vu mon âge, j’aurais dû prendre celui de la collection « Vivre ses 30 ans » mais je DETESTE l’odeur de rose dans les cosmétiques.

Image

Les ingrédients:

Eau, eau distillée d’orge bio, caprylic/capric triglycerides, triethyl citrate, cetearyl alcohol, glyceryl stearate, glycérine, stearic acid, extrait de pêche, poudre d’aloe vera bio, vitamine E, huile de tournesol, huile essentielle de sauge, sodium caproyl/lauroyl lactyl lactate, sodium lauroyl glutamate, xanthan gum, citric acid, sodium benzoate, potassium sorbate, benzyl alcohol, dehydroacetic acid, fragrance, linalool, limonène, géraniol, citral.

Tes ingrédients : 98,9 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle. 12 % du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

Oui, quand tu as 20 ans, on te tutoie chez Fun’Ethic. Ouf! Après vérification, quand tu as 30 ans, on te tutoie encore et on ne t’appelle pas madame! Ouf!

Mon avis:

  • un prix doublé par rapport à celui d’Avril, mais qui reste accessible (3/4)
  • une odeur de fleur d’oranger, il faut aimer la fleur d’oranger quoi. Moi j’aime bien, mais ce n’est pas l’extase non plus (3/4)
  • ne laisse aucune trace sur les vêtements (2/2)
  • l’efficacité: bonne. Il tient la journée de boulot sans problème, je n’ai jamais eu de doutes à l’école en le portant. Il est limite par contre quand je fais du sport, il faut que j’en remette en cours de route si je ne veux pas sentir la vieille basket de 10 ans jamais lavée. (7/10)

Total: 15/20

Troisième test: le déodorant à la propolis bio de Polénia, vendu 9€ les 50 ml.

Image

La composition:

Eau florale d’hamamélis bio* 1%, douce, astringente et désinfectante. Extrait de calendulabio* 1%, anti-inflammatoire,antiseptique, désinfectant. Extrait de propolis bio* 0.2%,purifiante et protectrice. Huile essentielle de citron 0.1%, antiseptique et calmante. Huile
essentielle de sauge sclarée 0.02%, aux propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes et cytotoxiques, régulatrices detranspiration. Huile de géranium bio* 0.02% , antibactérienne, hémostatique, antalgique, anti-inflammatoire et régulatrice. Alcohol bio*20%

Mon avis:

  • un prix qui commence à être vraiment élevé pour un déodorant… (2/4)
  • une odeur extrêmement agréable, de coton d’après le site, même si je ne pense pas que le coton sente cela! En tout cas, j’aime énormément. (4/4)
  • ne laisse aucune trace sur les vêtements (2/2)
  • l’efficacité: excellente. Totalement efficace pour les journée classiques comme plus actives. Jamais aucun souci ni aucun doute quant à d’éventuelles fuites nauséabondes. (10/10)

Total: 18/20

Il faut se rendre à l’évidence… des trois déos bio que j’ai testés, je dois admettre que plus ils sont chers, plus ils sont efficaces…

Ce n’est pas forcément le cas pour tous les cosmétiques, loin de là, mais pour ces déodorants, c’est juste flagrant!

Image

Publicités

7 réflexions sur “Déodorants bille bio: le crash test

  1. Pingback: A la recherche du shampooing bio idéal (1ère partie) | De Quimper à Tel-Aviv

  2. OUiiiiii, tu as raison. Mais j’y arrive pas… Je n’aime pas les odeurs, certes, mais je n’aime pas non plus les auréoles. Du coup, j’arrive à sauter le pas et à me passer de mon déo Vichy.

  3. J’adore l’idée du crash-test ! Et l’idée du podium aussi. Avec Nicolas nous essayons nous aussi de nous tourner vers des déo bio ! Force est de constater que lorsque tu te rends au rayon déo Homme en supermarché, rares sont ceux sans sels d’alu et encore plus rares sont ceux qui sont bios ! 😦

    • Et pourtant il faut vraiment vraiment vraiment éviter les sels d’alu! La pierre d’alun c’est ok à condition que ce soir 100% potassium.

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s