[Chez moi] [Photo] Jardins (2): le Prieuré à Quimper

Situé dans le quartier de Locmaria à Quimper, à proximité des Faïenceries Henriot et de la plus ancienne église quimpéroise, le jardin du Prieuré, d’une superficie de 1700 mètres carrés, a la particularité d’abriter plantes aromatiques et médiévales, et d’avoir gardé le design des jardins, tels qu’ils étaient à l’époque de la duchesse Anne de Bretagne. On accède au parc par une petite porte, fermée la nuit. De dimensions modestes, le parc est traversé par de petits chemins de sable où se nichent des petits coins de détente, avec bancs de pierre et arbres pourvoyeurs d’ombre. Au centre, une fontaine est abritée par un kiosque. Le jardin est longé par l’Odet, et l’on peut apercevoir la cathédrale Saint-Corentin.

La porte est ouverte, je rentre. C’est un petit jardin, en bordure de l’Odet, il n’est pas très étendu mais est extrêmement bien aménagé. Des petits sentiers sablés cheminent entre les arbres et les parterres. Certaines plantations sont un peu en hauteur. Par-ci, par-là, il y a un banc de pierre, une pergola, un kiosque avec une jolie fontaine… et partout, des plantations, expliquées à la craie sur des ardoises d’écolier…

Ce jardin, attenant au Prieuré actuellement en rénovation pour en faire logements et bureaux, est planté essentiellement d’herbes aromatiques et médiévales. Aménagé à partir de 1997, il fut conçu dans l’esprit d’un jardin de couvent à l’époque de la duchesse Anne de Bretagne (à la fin du 15ème siècle-début du 16ème siècle donc).

Le but est de faire revivre le jardin potager tel qu’il était vécu avant l’apparition dans nos assiettes de la pomme de terre ou du riz, encore inconnus ici.

Une partie du parc est consacrée aux plantes vivrières, avec des racines comestibles très nutritives, des salades à cuire, des plantes aromatiques, des fruits…

On a ensuite le jardin aux plantes médicinales, composées d’espèces qui étaient essentiellement alors ramassées dans la nature, peu étant cultivées.

Et pour finir, le jardin aux plantes tinctoriales, c’est à dire à vocation vestimentaire (vous avez appris un mot? moi aussi!). On y trouve ainsi du lin ou du chanvre.

Et l’on comprend qu’à cette époque, les plantes c’était très peu pour « faire joli », mais essentiellement pour se nourrir, se soigner et s’habiller…

A noter que le jardin médiéval se veut également une représentation du Paradis, à travers des fleurs blanches tel le lys qui évoque la virginité, et surtout la fontaine centrale, symbole de la source pure à l’origine des 4 fleuves de l’Eden.

J’ai passé un moment divin à me promener dans ces allées, à découvrir les plantes, à lire leurs noms…

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Publicités

11 réflexions sur “[Chez moi] [Photo] Jardins (2): le Prieuré à Quimper

  1. Tu nous offres encore une fois une jolie ballade virtuelle à travers tes photos.
    Le petit coin fontaine est superbe.

      • MERCI pour vos beaux commentaires sur le jardin. Petite parenthèse:les plantes tinctoriales sont, en quelque sorte des plantes utilitaires,mais avant tout des plantes destinées à teindre;le lin,le chanvre,l’ortie étant elles,des plantes utilitaires utilisées pour leurs fibres. Etienne (responsable du jardin)

        • Merci pour votre passage 🙂
          Je suis également venue avec ma classe l’année dernière, à l’occasion d’une journée pédagogique organisée par les conseillères pédagogiques, c’était très intéressant, vous étiez peut-être là?

          • peut-etre ,nous recevons beaucoup de classes d’ècoles ,et c’est toujours un plaisir de transmettre nos connaissances aux enfants

            • Nous avions notamment travaillé avec un monsieur, et j’avais parlé avec lui des ruches car mon mari est apiculteur et revendeur de matériel apicole. Il a d’ailleurs fourni à la Ville des ruches en paille.

              • les ruches seraient-elles celles qui sont en place actuellement dans le jardin,et qui je pensais(d’après la direction de mon service)étaient des ruches fabriquées en Pologne?

                • Je ne sais pas! Mais à ma connaissance mon mari ne commercialise que du matériel fabriqué en France. Peut-être ces ruches font-elles exception car elles sont décoratives?

                  • Merci pour cet échange Shell.N’hésitez pas à me contacter pour d’éventuels renseignements ou visites sur le jardin du prieuré de Locmaria.Cordialement.

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s