[Livres pour enfants] La langue, c’est pas fait (que) pour faire des grimaces!!!

Un petit avis pour vous parler d’un album pour très jeunes enfants que j’avais dans ma classe: Le goût, aux Editions Gallimard, collection Mes premières découvertes.

J’avais dans ma classe de maternelle (actuellement je suis en CM1 mais il y a quelques années je m’occupais d’enfants de 2 ans 1 /2 a 5 ans), une bonne vingtaine de livres de cette collection et je les appréciais beaucoup, tout autant que mes petits élèves qui se les arrachaient (au figuré bien sûr car le respect du livre était une notion importante dans la classe).

Ce sont des albums de petite dimension, à couverture cartonnée, carrés, assez solides, qui comptent une quinzaine de pages en papier glacé.

La particularité de ces petits livres, et qui attire énormément les enfants, est qu’ils renferment des pages en film transparent, incrustées d’images, qui permettent de découvrir l’envers des choses et de mieux les expliquer.

La collection compte un nombre important de titres…

– sur l’environnement et la nature : l’arbre, le bord de mer, la carotte, l’eau, la fleur, le palmier, la pomme, la rivière, sous la terre, la terre et le ciel, le temps…
– sur les animaux : l’abeille, l’aigle, la baleine, le castor, le chat, le cheval, le chien, la chouette, la coccinelle, le dinosaure, l’éléphant, la ferme, la jungle, l’œuf, l’oiseau, l’ours, le singe, la souris, la tortue…
– l’être humain : le bébé, la main et le pied, les petits malheurs, l’odorat, l’ouie, le toucher, la vue…
– les inventions de l’Homme : l’automobile, l’avion, le bateau, la boite à outils, le château-fort, le cirque, l’heure, la maison, la ville…

Et encore pas mal d’exemples qui témoignent de la diversité documentaire de cette collection.

Le livre proprement dit

Je vais détailler l’ouvrage qui s’appelle « Le goût » pour essayer de vous faire cerner l’ensemble des livres de la collection.

Image

Le livre sur Le goût compte 18 pages, dont 5 en film transparent.

Il est illustré par Sophie Kniffke, des dessins simples et colorés…réalisé par Gallimard Jeunesse, Claude Delafosse et Sophie Kniffke.

Feuilletons ce livre…

On y apprend d’abord que la langue ne sert pas qu’à faire des horribles grimaces… mais que c’est elle qui nous renseigne sur le goût des aliments.

Sur elle se trouvent des papilles gustatives qui indiquent les différents parfums des glaces…

La langue reconnaît 4 saveurs principales : le sucré, le salé, l’acide et l’amer.
Mais il existe aussi d’autres goûts qu’on peut reconnaître : piquant, fort, fade, léger, aigre, doux, fruité…
A ce moment, on propose aux enfants une vingtaine d’aliments que l’enfant va pouvoir nommer, ainsi que proposer des hypothèses sur leur goût… dire aussi s’ils aiment ou pas, et pourquoi… bien sur, l’idéal est d’apporter en classe des exemples de chaque saveur, le jeune enfant a besoin de toucher, sentir et goûter…

Ainsi, on aborde le problème des aliments qu’on aime ou qu’on n’aime pas… source de pas mal de conflits dans les familles.. ce livre explique ainsi que tout est une affaire de goûts…

Ensuite, on sort dans la rue… en faisant les courses, l’enfant voit des milliers de choses bien appétissantes…mais bien sûr, il ne peut pas tout manger !

On parle aussi aux enfants de la différence entre les saveurs naturelles et les saveurs artificielles qui sont fabriquées de manière à rappeler le goût des aliments naturels… de quoi alimenter une réflexion précoce sur la mal bouffe…exemples à l’appui.

Puis, on parle aux petits du sucre et du sel qui rehaussent le goût des aliments… des changements de goût qui peuvent affecter les aliments ( fruit vert, fruit pourri, aliments crus ou cuits, aliments frais ou pas…)

Puis vient le moment d’aborder les métiers liés au goût : cuisinier, œnologue, goûteur de surgelés, goûteur d’arômes chimiques…

Puis des goûts des animaux : le chat qui aime le poisson et le lait, le lapin les carottes, la souris le fromage, l’écureuil les noisettes, le singe les bananes, l’ours le miel…

Le livre se termine sur un élargissement aux autres sens, par le biais de l’exemple de la confiture… :
– on GOUTE la confiture a la petite cuiller
– on SENT son odeur
– on TREMPE son doigt dedans
– on REGARDE le pot de confiture en haut de l’armoire
– on ENTEND à la radio une publicité pour de la confiture

Et on trouve dans la collection un ouvrage sur chacun de ces 4 autres sens…

En conclusion, des ouvrages simples, colorés, ludiques, adaptés à la maternelle des 3 ans, et qui ouvrent des pistes vers des thèmes de travail en classe… ou un échange à la maison.

Publicités

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s