[Hommage] Jack Koch, un collègue qui prête à sourire

En ce moment, à l’éducation nationale, on parle beaucoup de la violence, des profs insultés, frappés, menacés… pas très réjouissant.

Il paraît qu’un professeur des écoles (le nouveau nom des instituteurs et institutrices) sur cinq a déjà été victime d’insultes verbales de la part de parents…. charmant de la part de personnes qui nous confient leurs enfants…

Autour de notre métier flotte toujours un parfum de « privilège », les instits seraient bien payés, pour peu d’heures de travail, des vacances à rallonge…

Image

On sait bien, nous, que les 24 heures passées en classe en présence des élèves ne représentent souvent que la moitié, oui je dis bien la moitié! des heures de travail effectives, entre conseils des maîtres, conseils d’écoles, conseils de cycle, rendez vous avec les parents, animations pédagogiques et surtout, préparation de nos cours et correction de nos cahiers! Et qu’on n’est pas si bien payés que ça, vraiment pas, pour le travail et les responsabilités que nous avons.

Image

On sait bien, nous, que nous sommes si souvent démunis devant un élève en perdition, une absence de personnels spécialisés, psychologues scolaires et maîtres spécialisés dans les grosses difficultés scolaires, absence due à la quasi suppression des RASED par le gouvernement précédent…

Image

On assiste impuissants à la misère sociale qui grossit, à l’inégalité des chances entre nos élèves qui se creuse et, quoiqu’on essaie de mettre en place, on sait que certains enfants ont bien trop de soucis qui ne sont pas de leur âge pour être vraiment disponibles pour l’apprentissage…

On râle, souvent, contre des parents qui ont des remarques ou des revendications farfelues, on se partage les mots les plus « drôles » dans les cahiers de liaison, le midi en salle des maîtres, on décompresse, on se moque un peu parfois mais ce n’est jamais méchant… on a besoin de ce sas de décompression!

Image

Mais notre métier est magnifique, et on l’aime! On ne se voit rien faire d’autre!

Et pour décompresser, j’ai découvert il y a maintenant 2 ans environ, via facebook, un dessinateur qui est également maître, et qui partage nos quotidiens et comprend parfois que notre métier est vraiment un métier difficile, et que ceux qui ricanent devraient prendre notre place ne serait-ce qu’une semaine pour comprendre!

Jack Koch, par ses dessins plein de drôlerie et de tendresse aussi, me donne vraiment le sourire lorsque le soir, je rentre parfois découragée, fatiguée très souvent (bonjour mes cernes après 4 semaines de classe!).

Image

Il croque des dialogues, des situations entre élèves, entre maîtresses et élèves, entre maîtres et parents (souvent les plus hilarants!), entre collègues aussi (j’en ai imprimé et affiché plusieurs, mon préféré restant « Et si tu débarrassais tes épluchures de massicot! »)et on a l’impression qu’on aurait pu dessiner (beaucoup moins bien) la même chose car on l’a vécu! On y trouve aussi plein de dessins à usage pédagogique.

Image

Dans ses dessins, il y a tout ce qui fait notre métier: la frustration parfois, l’agacement devant l’attitude de certains parents, l’incompréhension mutuelle aussi, mais surtout, SURTOUT, les élans de tendresse devant les enfants en train de grandir et dont nous avons la charge, cette responsabilité énorme et si difficile de les accompagner vers le futur.

Image

Pour tout cela, merci Jack!

Jack Koch a un blog, que je vous encourage à visiter, http://dangerecole.blogspot.fr/

Il commercialise des agendas avec ses dessins, il fait aussi les illustrations d’albums pour enfants.

Image

Publicités

20 réflexions sur “[Hommage] Jack Koch, un collègue qui prête à sourire

  1. moi ça fait 3 ans que je commande son agenda. son humour que du bonheur. A consommer sans modération !!!!

  2. Merci pour la découverte !!
    Je ne suis pas prof, mais ma maman était instit et directrice et je bosse en collège donc vois le boulot des profs et subit aussi le comportement des élèves et parents, du coup, les dessins me parlent aussi !

  3. Un grand grand merci pour ces lignes, pour ce joli blog et pour cet hommage si justifié à notre Jack préféré…

  4. J’adooooooore également tous les petits dessins de Jack …….. et comme beaucoup d’entres nous, c’est du vécu …..
    Bravo pour ce petit clin d’oeil ! …….

  5. J’adoooooore également tous les petits dessins de Jack…………. et comme beaucoup d’entres nous , c’est du vécu …..
    Bravo pour ce petit clin d’oeil!…..

  6. Il est si facile de critiquer en tant que parents, rester gentillemnt derrière le portail, ne pas rencontrer les instits, et juste dire « si .. » !!
    Nous nous sommes toujours investis dans l’éducation de nos enfants et continueront à le faire,Nous sommes reconnaissants du travail effectué par les instits avec nos enfants et nous efforçons de maintenir un lien. D’être présent aux réunions mais aussi aux kermesses 😉
    Prendre en compte ce que nous disent les pros de l’enfance nous parait la première des choses même si comme cette année notre N°2 et son instit, n’ont pa,s mais alors pas du tout, d’atomes crochus …
    je vais aller voir ce blog, ces petits dessins sont criant de vérité !!!

  7. Merci à Jack pour ses moments de bonheur qu’il nous offre et merci à toi de lui avoir dédié ce billet !

  8. Je ne suis ni « instit », ni « prof », mais maman. Cet hommage est très émouvant et il ne devrait pas être uniquement visible/lisible que dans la sphère des enseignants. Je me permettrai donc de faire passer à l’extérieur. Merci encore.

  9. Jack, on l’adore ! Merci de si bien dépeindre notre quotidien, avec le sourire 😉 Longue vie aux dessins de Jack !

  10. Eh oui! Nous avons beaucoup de soucis que beaucoup ignorent. j’ai pensé à raccrocher en vieillissant(trop de pressions, de situations difficiles où l’on est mis en cause absurdement…). parfois je me dis que je suis une épicière, les parents consomment l’école comme ils achètent un produit au supermarché; ce sont les petits qui sont les victimes (journées trop longues alors que les parents ne travaillent pas, on nous les laisse shootés avec des médicaments et ça ne rate pas à midi ils sont malades etc…etc…). le plus grave est qu’ils soient associés à des problèmes d’adultes qu’ils ne peuvent comprendre d’où leur incapacité à bien vivre leur journée à l’école. Et que dire de leur sentiment d’être abandonnés ce qui, laissera des traces longtemps. Mais, je reste, je ne sais rien faire d’autre que de vivre de bons moments avec les enfants et tant pis si je suis crevée, cernée et parfois sidérée par le manque de bon sens et la dérive de certains adultes.

  11. Oh oui, ses dessins me font aussi un bien fou! La première fois que je suis allée sur son blogue, après une journée plutôt décourageante, j’ai passé ses dessins en revue pendant plus de 2h! C’est une véritable drogue pour l’humeur! Jack dit tout haut (et avec humour et style!) ce que nous pensons tout bas!
    Merci à lui! 😀

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s