[Bretagne] Qui voit Sein voit sa fin

Image

La première fois que mon futur époux m’a accompagnée en Bretagne, nous avions 2 semaines et j’avais prévu un programme plutôt ambitieux pour lui donner  un aperçu le plus séduisant possible de ma région : Quimper, la Pointe du Raz, Carnac, Saint-Malo, Océanopolis à Brest, Belle-île-en-mer, Douarnenez et Locronan… Plusieurs, essentiellement les plus éloignés de mon trou (un bled du nom de Gourlizon), ont été remis à un séjour ultérieur, parce que mon chéri a pas mal bossé pour améliorer notre résidence secondaire à mes soeurs et à moi (comprendre : la maison de mes parents) et que nous étions aussi là pour nous retrouver et nous reposer un minimum.

Cependant, j’avais vraiment envie de passer avec lui une journée sur une île et j’ai donc maintenu à la force de ma petite volonté la visite de l’île de Sein. Une visite que j’avais effectuée une seule fois, âgée de quelques années seulement, mais dont je ne gardais strictement aucun souvenir à part celui d’avoir vomi tripes et boyaux sur le bateau.

Mais Sheli refusait de rester sur cet échec cuisant et c’est bille en tête qu’elle prit son téléphone pour réserver 4 aller-retour pour l’île de Sein pour une journée dont Patrice Drevet (quel blaireau celui-là) avait promis qu’elle serait ensoleillée.
4 aller-retour, non pas que Sheli et le petit_loup_sauvage avaient décidé de faire 2 fois le trajet dans la même journée, mais ils étaient accompagnés de Sandra et Frédérique, respectivement soeur et amie de ladite émigrée israélienne.

Aller à l’île de Sein… à pied ? Y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes !!!
————————————————————————————————-

L’île de Sein est une île et par définition, une île étant entourée d’eau, le meilleur moyen de s’y rendre (voire le seul dans ce cas précis) est le bateau…Le bateau, mon ennemi juré, celui dont la seule évocation me donne des sueurs froides, celui qui m’a vue à maintes reprises nourrir les poissons de mes régurgitations douloureuses…

La compagnie Penn-Ar-Bed (Finistère en breton), la plus connue, effectue des traversées toute l’année avec ses vedettes Enez-Sun. Pour notre part, nous avons voyagé sur le Biniou II, une vedette panoramique de l’armement, pour le prix de 24 euros AR par personne. L’embarcadère se trouve sur la commune d’Audierne. La traversée dure une petite heure. J’avais pris des cachets Nautamine alors je ne sais pas si j’aurais été malade SANS, mais je n’ai ressenti aucune nausée, et personne sur le bateau, d’une capacité de 180 personnes, n’a à ma connaissance été malade. Il faut dire que la mer était particulièrement calme.

La météo s’y prêtant, le capitaine a longé les côtes de la Pointe du Raz et a frôlé le phare de la Vieille. En fait, si vous êtes au bout de la pointe du Raz, vous voyez devant vous le phare de la Vieille, et dans le prolongement et s’il fait beau, l’île de Sein.

Ensuite, il a tracé vers l’île… s’en approchant, nous avons eu la magnifique surprise de voir bondir ici ou là moults dauphins et quelques cachalots. Cris d’extase sur le bateau, notamment des enfants…

Nous avons accosté l’île à la jetée de Men Brial. L’île est vraiment de petite dimension, les voitures y sont bannies mais il n’y a aucune difficulté à en faire le tour puis à la traverser en long, large et travers pendant les quelques heures imparties. Je n’ai pas ses proportions exactes mais, à vue de tongs, je l’estimerais à environ 2,5km de long sur 1km de large. Si ça se trouve, je me plante. En tout cas, sa superficie est de 58 hectares.

A voir
**********

Le bourg
———————–

C’est un dédale de petites ruelles et de charmantes petites maisons basses aux courettes minuscules… Elles sont parfois si étroites que l’on ne peut même pas s’y croiser, car le seul véritable impératif pour le tracé de ces ruelles, c’était de pouvoir y faire circuler une barrique…n’oubliez pas que les voitures y sont proscrites pour le bonheur de tous…

Le grand phare de Sein
———————————————

C’est un phare grandiose, en granite à l’origine mais qui a été détruit par les Allemands pendant la dernière guerre et reconstruit une fois la paix revenue. Il abrite une usine de dessalement d’eau de mer ainsi que la centrale électrique de l’île (un groupe électrogène géant quoi). Au pied de ce phare s’étend la Chaussée de Sein, récifs qui conduisent à l’Ar Men, le dernier phare avant l’ Amérique !!!
Vers le mois de juin, si vous êtes chanceux, vous pourrez apercevoir quelques phoques venus d’Irlande. Nous, on est supers chanceux en général mais comme on était en août, ben on n’a rien vu 😉

Le phare du Guéveur
———————————–

Un autre phare de l’île, tout blanc celui-ci, dont on sent que par temps gris et houleux il doit avoir quelque chose de fantômatique et inquiétant. Dommage que pour s’y rendre il faille passer devant des poubelles puantes et la déchetterie de l’île. Pour ceux qui ont vu le film « Elisa » avec Vanessa Paradis et Gérard Depardieu, on le voit tout à la fin.

Le quai des Français libres
———————————————-

C’est le quai sud de l’île. Les maisons qui s’y trouvent sont peintes en couleurs vives, bleu, vert, rose, et l’impression générale est vraiment superbe. Dans le port, des mulets s’ébattaient tandis que jouaient les enfants avec des radeaux improvisés… Nous avons bu un verre au Cormoran borgne et ce fut un moment de pur bonheur…

Divers
—————–

Nager ? C’est possible ! Tu es kamikaze ? Tu as une super combi ? L’eau glacée ne te fait pas peur ? T’es un frimeur qui veux épater sa copine ? Tu veux mourir d’une pneumonie ? Alors, toi aussi, jette-toi dans cet Atlantique à 16 degrés ! Ma copine Fred l’a fait, alors tu peux le faire, mais sache qu’elle est habituée à se baigner dans la Manche…Moi qui depuis 3 ans me baigne dans la Méditerranée à Tel-Aviv (comme Kamel Ouali, j’ai vu ça dans un Closer acheté par ma soeur), minimum 25 degrés, j’ai mis les orteils puis je suis allée me dorer la pilule sur ma serviette…

Tout au long de votre ballade, vous pourrez observer des rochers aux formes plus bizarres et hétéroclites les uns que les autres. Votre imagination va travailler et vous verrez des hippopotames, des monstres… vos amis ne verront jamais la même chose que vous et se foutront de votre gueule.
Celui qui met tout le monde d’accord est un rocher qui a une forme de tête de sphinx et qui s’appelle le Rocher du Sphinx !

A voir aussi l’église de l’île ; une minuscule chapelle typiquement bretonne, le momument aux morts des deux guerres, et toutes sortes de petites curiosités que vous découvrez par hasard…

Si vous souhaitez séjourner sur l’île, il y a 2 hôtels et pas mal de chambres d’hôtes et de locations saisonnières, des crêperies et autres restos, une épicerie, quelques bars (on est en Bretagne, bordel), un dispensaire…
Sur l’île de Sein, on sent que les gens prennent vraiment le temps de vivre, on sent le calme, la vie maritime qui ne doit pas être facile tous les jours, notamment en hiver… mais que ça doit être beau aussi d’y être quand il pleut et qu’il vente… on doit sentir encore plus l’âme celtique de la plus belle région de France, le poids de la mer, la dureté de la vie de marin, et on rêve d’une soirée au coin de la cheminée, une bolée de cidre à la main, à écouter des contes et légendes qui font peur, quand les volets bleus grincent et claquent…Mais pour y vivre, je pense sincèrement qu’il faut y être né…

Si vous êtes dans le Finistère, passez une journée de détente sur l’Ile de Sein, je doute que vous le regrettiez…

Bises à tous et toutes…

« Etranger, toi qui passes en ce lieu tourmenté,
Ne comprends donc tu pas que ces flots sont hantés,
Que, dans la brume glaciale s’élève en cet enfer,
L’ultime supplication de ceux que prit la mer »

Image

Publicités

4 réflexions sur “[Bretagne] Qui voit Sein voit sa fin

  1. Bonjour
    Un superbe article Merci ( et je ne dis pas ça parce que je suis bretonne non non c’est en toute objectivité 🙂

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s