[Ma vie en eretz] Meah Shearim, la vie dans un autre siècle…

English: Architecture of Israel - Jerusalem - ...

English: Architecture of Israel – Jerusalem – Mea Shearim Français : Jérusalem – Une vue du quartier de Méa Shéarim, avec un homme religieux portant une toque de fourrure. sur le mur un graffiti où on peut lire le mot : חסידי (‘hassidique) עברית: שכונת מאה שערים. גבר בלבוש חרדי עומד בכניסה לבנין, Original Image Name:מאה שערים, Location:ירושלים (Photo credit: Wikipedia)

Image

Meah Shearim est le quartier religieux juif ultra-orthodoxe de Jérusalem. Il est situé à quelques centaines de mètres de la ville nouvelle, et accessible par le bus de ville, ou à pied. Le lycée français de Jérusalem est également juste à côté.

Je me suis rendue souvent dans ce quartier, d’abord quand je suivais des cours de religion à Jérusalem (pendant deux ans, 3 fois par semaine). Parfois, nous nous rendions avec nos professeurs-rabbins dans ce quartier, je me souviens notamment d’une visite au moment de Pessah, où nous avions pu observer des religieux fabriquant de la matsa chmoura (galette azyme particulièrement surveillée et mangée lors du seder), en triant à la main les grains de blé…

Je l’ai également pas mal fréquenté au moment de mon mariage, car ce quartier regorge de boutiques où les prix sont largement plus intéressants que dans les quartiers à touristes de la ville nouvelle

. D’ailleurs, si vous venez à Jérusalem, je vous déconseille vivement d’acheter vos souvenirs à Ben Yehuda dans les boutiques attrape-touristes, allez plutôt à Meah Shearim (à condition de suivre les conseils que je vous donnerai plus loin) et vous trouverez votre bonheur pour des prix bien plus intéressants, et de plus, si vous achetez des souvenirs religieux, vous serez sûrs qu’ils sont cachères, ce qui n’est pas forcément le cas, loin de là, dans la ville nouvelle.

Le quartier donne une impression de grande modestie, les maisons sont très humbles et souvent surpeuplées. Il y a des enfants partout!!! Ils sont beaux!

Pour le mariage, nous avons fait faire à Mea Shearim les Birkate Amazone à donner aux invités (prière juive après le repas), ils étaient magnifiques et à prix raisonnable avec beaucoup de choix. Mon mari a acheté son costume et ses chaussures pour le mariage, j’ai fait broder à mon prénom mon peignoir pour le mikvé (bain rituel la veille du mariage).

Il faut comprendre que c’est un quartier ultra religieux. Les femmes y sont habillées de longues jupes, chaussures fermées, hauts cachant les bras, aucun début de décolleté bien sûr. Les femmes mariées ont la tête couverte.

Les hommes portent la kippa (mais ça n’est pas réservé aux ultra orthodoxes cela), ils portent les peot (papillotes), la barbe, parfois ils sont habillés comme en Europe de l’Est avant la guerre, streimel sur la tête, longs manteaux noirs… ils doivent avoir tellement chaud en été!!!!!

Bien sûr aucune voiture ne circule à shabbat dans ce quartier, ils ferment les accès avec des barrières.

C’est leur quartier et il faut respecter leur manière de vivre.

Inutile de les choquer en entrant dans leur univers avec des tenues, un comportement, qu’ils jugent inappropriés.

J’ai vu plusieurs fois des femmes demander à des touristes « Oulaï yech lach machou? » « Peut-être avez-vous quelque chose? » en montrant un décolleté trop voyant, mais je n’ai jamais observé d’agressivité.

Cependant, je pense que cette agressivité pourrait ressortir s’ils se sentaient trop choqués par un comportement vestimentaire, par des gens en train de s’embrasser à pleine bouche dans la rue…

Il y a plein d’endroits à Jérusalem où on peut s’habiller comme on veut, je pense que si l’on désire se rendre à Méa Shéarim, on peut faire un effort pour ne pas heurter les personnes qui y vivent.

A moins d’être vraiment allergique aux obligations religieuses que s’imposent les habitants de ce quartier, si vous vous sentez assez tolérants et capables de ne pas vous tenir la main et de vous couvrir d’un linge le temps de votre visite, je vous recommande absolument la visite de Meah Shearim, pour entrer dans un autre monde, voire dans un autre siècle…

Moi-même je suis loin d’être assez religieuse pour pouvoir vivre là-bas, et de toutes manières je ne le souhaite absolument pas! Mais je ne peux pas aller à Jérusalem sans aller m’y balader, et j’adore!

Je comprends cependant parfaitement, cependant, que des personnes puissent d’y sentir mal à l’aise…

Publicités

2 réflexions sur “[Ma vie en eretz] Meah Shearim, la vie dans un autre siècle…

  1. Je ne te cache pas que je me sens mal à l’aise en lisant ton article en pensant aux conditions de vie des Palestiniens qui vivent à Jérusalem (et je ne parle même pas des autres!). Donc, quand tu dis « il faut respecter leur manière de vivre », ma nature profonde me pousserait à le faire (tout comme je me couvre en visitant une église Orthodoxe) mais là, j’ai vraiment du mal. Enfin, je ne veux pas polémiquer ni engager de débat sur la colonisation Israélienne mais il y a des infos et des images qu’il est difficile d’oublier et je me demande d’ailleurs comment on peut vivre sereinement à Jérusalem en sachant que tous ses habitants, même parmi les plus anciens, vivent un enfer quotidien.

    • Il faut vraiment tout ignorer de la réalité et se fier seulement aux infos tronquées et biaisées distillées par les médias français pour penser que les habitants de Jérusalem vivent un « enfer quotidien ». S’il te plait, ne parle pas de ce que tu ne connais pas…

Les commentaires sont tous modérés pendant la période des concours :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s